GAC Group mis à l’honneur dans le classement 2017 des meilleurs cabinets de conseil

Décideurs Magazine

Au classement 2017 des cabinets de conseils en France – Optimisation sociale édité par Décideurs Magazine, GAC se place parmi les meilleurs, recevant la notation “excellent”.

Le Magazine Décideurs, du groupe Leaders League, spécialisé sur les évolutions et stratégies des acteurs du monde du business, vient de publier son classement 2017 des meilleurs cabinets de conseil.

GAC Group est à nouveau mis à l’honneur parmi les meilleurs cabinets de conseils en France – Optimisation sociale (AT / MP notamment), recevant la notation “excellent”.

Optimisation du taux AT-MP

La gestion des risque professionnels et l’optimisation sociale (AT-MP) s’intègre dans notre offre Performance RH.

Dans un contexte où les obligations sociales pesant sur les fonctions RH ne cessent d’augmenter, GAC se positionne en partenaire interne des entreprises et les accompagne sur toute la chaîne de gestion de leurs risques professionnels, pour leur permettre de piloter, maîtriser et optimiser leurs taux AT/MP.

Pour permettre aux entreprises de mieux piloter leurs risques professionnels, GAC Group a créé AT Advance, un logiciel unique proposant de suivre au plus près les dossiers accidents du travail et maladies professionnelles des salariés.

Votre contact : Marie-Anne Rocheteau, Directrice de la BU Gestion du Risque Professionnel
Performance RH

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Le contrôle de qualité de la DSN

La loi de simplification du 22 mars 2012 a permis à la mise en place de la déclaration sociale nominative (DSN). Cette dernière vise à remplacer et à simplifier la majorité des déclarations sociales en une transmission unique les données sociales issues de la paie. Le potentiel d’intégration de nouvelles fonctionnalités augmente d’année en année enrichissant les données de la DSN.

CET

La Contribution Economique Territoriale (CET)

Introduite par la loi de finances pour 2010, la contribution économique territoriale (CET) remplace la taxe professionnelle sur les équipements et biens mobiliers (TP), à laquelle étaient soumises les entreprises et les personnes physiques ou morales qui exercent une activité professionnelle non salariée. L’objectif initial de la création de cette taxe était d’alléger la pression

Retour haut de page