GAC Group soutient la Croix-Rouge

GAC Group, cabinet de conseil international, a récemment apporté son soutien à la Croix-Rouge française en lui versant un don qui sera affecté à l’ensemble des activités de l’association.

La Croix-Rouge française

Depuis plus de 150 ans, la Croix-Rouge française lutte contre toutes les formes de souffrance et accompagne les plus fragiles au quotidien. Grâce à un réseau de 59 000 bénévoles répartis sur tout le territoire, la Croix-Rouge française agit efficacement sur le terrain, au plus près des besoins.

Dans les grandes agglomérations, en zone rurale, dans les banlieues, partout en France, mais aussi à l’international, des femmes et des hommes, spécialistes du secourisme, acteurs de la solidarité sociale et sanitaire ou simplement porteurs d’humanité, engagés dans la réalisation d’un puissant idéal, viennent en aide et accompagnent des millions de personnes chaque année.

Chaque année, 90 000 victimes sont secourues et un million de citoyens sont initiés ou formés aux gestes qui sauvent ; 1 200 000 sont accueillies et accompagnées au titre de l’action sociale ; 2 400 000 personnes sont aidées à l’international ; 25 000 étudiants bénéficient d’une formation sanitaire et sociale…

GAC, acteur engagé

GAC place l’engagement au cœur de ses valeurs. Ce soutien apporté à la Croix-Rouge française permet au cabinet, ainsi qu’à l’ensemble de ses collaborateurs, de donner du sens à ses activités et d’agir en acteur responsable au sein de la société.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Le contrôle de qualité de la DSN

La loi de simplification du 22 mars 2012 a permis à la mise en place de la déclaration sociale nominative (DSN). Cette dernière vise à remplacer et à simplifier la majorité des déclarations sociales en une transmission unique les données sociales issues de la paie. Le potentiel d’intégration de nouvelles fonctionnalités augmente d’année en année enrichissant les données de la DSN.

CET

La Contribution Economique Territoriale (CET)

Introduite par la loi de finances pour 2010, la contribution économique territoriale (CET) remplace la taxe professionnelle sur les équipements et biens mobiliers (TP), à laquelle étaient soumises les entreprises et les personnes physiques ou morales qui exercent une activité professionnelle non salariée. L’objectif initial de la création de cette taxe était d’alléger la pression

Retour haut de page