Nous accompagnons les porteurs de projets européens dans les Hauts-de-France

G.A.C et ses partenaires KEA European Affairs et N-able soutiennent les acteurs des Hauts-de-France qui postulent aux programmes européens dans les domaines de la culture, des industries créatives, du sport, de l’environnement et de la coopération territoriale européenne.

La culture, des industries créatives, du sport, de l’environnement et de la coopération territoriale européenne dans les Hauts de France

Les politiques soutenues par la région sont variées et évolutives, mais se concentrent toutes sur une volonté de faire participer les citoyens, acteurs publics, privés et autres dans l’implémentation de leurs priorités. Cette volonté est déclinée dans des axes opérationnels suivants.

  • Politique culturelle
    La politique culturelle des Hauts-de-France s’articule autour de quatre grands axes : la création et la créativité, l’éducation et les métiers, la vitalité des territoires et l’interaction avec les habitants et enfin le rayonnement de la région. Le budget culture doit évoluer sous le mandat du président de la région de 70 à 110 millions d’euros. Cette politique ambitionne notamment de réduire les temps de réponse de l’administration afin d’instaurer un dialogue permanent entre les acteurs culturels, les territoires et les habitants.
  • Politique sportive
    La politique sportive régionale 2017 – 2021 se concentre sur deux axes : le sport de haut niveau et le sport pour tous. Elle repose sur quatre grandes ambitions : l’excellence, l’émergence, l’emploi et l’évolution du sport et de ses pratiques. Ainsi, les Hauts-de-France visent notamment à se positionner comme une base attractive avant les Jeux Olympiques de Paris de 2024. Par ailleurs, la région souhaite également développer un accès à la pratique sportive aux habitants par la création d’un réseau dense d’équipements.
  • Politique environnementale
    Le SRADDET, Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, de la région Hauts-de-France définit les 5 thématiques prioritaires de la région : climat, air, énergie, infrastructures de transports et intermodalité, biodiversité, déchets et numérique. Ces thématiques prioritaires visent à instaurer l’équilibre du territoire en tenant compte de ses spécificités, de ses évolutions et transitions à venir. Ainsi sont définies les actions visant à préserver l’environnement local dans une continuité écologique.

Les programmes européens en Hauts-de-France

Ces axes politiques sont autant de terrains fertiles pour les acteurs de la coopération territoriale, le sport, la culture et l’environnement en Région Hauts-de-France, qui disposent d’un potentiel élevé, aujourd’hui encouragé et soutenu par la Région.

Dans ce cadre, il est essentiel pour la Région Hauts-de-France et son écosystème de se positionner sur les appels à projet lancés par la Commission Européenne dans le cadre des programmes européens tels que ERASMUS+, Progress, LIFE, Creative Europe, Action Innovatrice Urbaine entre autres, ainsi que leurs futures évolutions. Ces programmes et leurs déclinaisons sont autant d’instruments clés pour accroître la compétitivité du territoire et maximiser les initiatives sur le territoire. La Région Hauts-de-France est la seule Région d’Europe à être Autorité de gestion de 3 programmes de coopération territoriale européenne sur les 3 volets de la coopération globalisant la gestion de plus de 1 milliard d’euros de FEDER pour 2014-2020 et impliquée dans un quatrième.

  • Programme transfrontalier INTERREG des 2 Mers
  • Programme transnational INTERREG Europe du Nord-Ouest
  • Programme interrégional INTERREG Europe
  • Programme transfrontalier INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen

Le programme régional FRAPPE

Le FRAPPE (Fonds Régional d’Aide aux Porteurs de Projets Européens) met à disposition des porteurs de projets chefs de file de consortium européen, ou responsables de certaines tâches, des jours de consulting pour les appuyer dans la rédaction de leur candidature aux appels à projets européens.

La coopération transfrontalière, interrégionale, et transnationale, ou l’accès aux programmes sectoriels réclament des savoir-faire en matière de montage de projets, la Région a donc pris l’initiative d’un Fonds Régional d’Aide aux Porteurs de Projets Européens.

Ce fonds régional permet le recours à des experts en montage de projets européens.

Il s’adresse prioritairement aux structures ayant peu ou pas d’expérience dans le domaine des projets européens, aux collectivités locales infra-départementales, aux organismes publics et parapublics, aux associations, aux PME – PMI et à leurs groupements d’entreprises, aux chambres consulaires ou syndicales.

Le consortium inno TSD, KEA European Affairs et N-able

Les entreprises de conseil Inno TSD, KEA European Affairs et N-able se sont associés dans le cadre du programme FRAPPE afin de permettre à plus d’acteurs de la région Hauts-de-France de bénéficier des opportunités de financements Européens dans ces domaines.

Les équipes de ces entreprises mettent leurs savoir-faire respectifs au service des porteurs de projets de la Région sur la période novembre 2018 – novembre 2020, et ainsi :

  • Une expertise en matière d’émergence, d’idéation, montage, accompagnement et soutien de projet au niveau européen
  • 30 années d’expérience dans le développement économique, la coopération territoriale européenne, ainsi que des spécialisations sur les filières sport, culture et environnement en lien avec priorités de la région
  • Une excellente connaissance des programmes, initiatives, acteurs et perspectives de l’UE et des liens forts avec les réseaux d’acteurs Européens pertinents
  • Un savoir-faire reconnu dans l’accompagnement des PME, Universités, associations, clusters et collectivités dans la définition d’un projet partagé par les acteurs du territoire
  • Une connaissance des écosystèmes d’acteurs des Hauts-de-France (thématiques et transversaux) et de leurs environnements à l’échelle des macro-régions européennes
  • Une stratégie innovante de mobilisation des acteurs du territoire (expérimentés ou « primo accédants ») s’appuyant sur le marketing territorial ainsi qu’une réelle capacité à animer des groupes de travail et à impliquer les acteurs territoriaux et leurs pairs européens

Pour plus d’informations :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Articles en Relation

MyCIR

Nouvelle offre CIR/CII 100% digitale !

Dans le cadre de France 2030, Bpifrance opère un appel à projets visant à soutenir les efforts d’investissement et de diversification des acteurs de la filière automobile entre 2022 et 2026.

Au-delà du CIR

Novembre 2022 | EVOLUTION LEGISLATIVE : Modernisation Crédit d’impôt jeux vidéo Poursuivant sa stratégie visant à faire de la France un leader de la production de jeux vidéo, le gouvernement a adopté un nouveau décret qui a pour objet la modernisation du dispositif. Le dispositif CIJV a par ailleurs été prolongé jusqu’au 31 décembre 2028.L’éligibilité

Dépenses de personnel

Octobre 2022 | JURISPRUDENCE – dépenses de personnel et doctorante en droit Le Conseil d’Etat se prononce sur l’éligibilité de travaux en droit menés par une doctorante au sein d’un cabinet d’avocat. Les juges confirment que par principe, la recherche en Droit n’est pas exclue du dispositif. En revanche, en l’espèce, les travaux menés par

Pour vous abonner à la newsletter :


* Merci de remplir les champs obligatoires.

En cliquant sur envoyer, je consens à ce que les informations saisies dans le formulaire soient exploitées par G.A.C. Group pour permettre de répondre à ma demande. Pour connaître le détail des traitements ou exercer mes droits, notamment de retrait de mon consentement à l’utilisation des données collectées, je peux consulter la  Politique de Confidentialité de G.A.C. Group.

Retour haut de page