L’équipe Midi-Pyrénées remporte la finale du Challenge Innovatech Elles Bougent !

GAC Group, en tant que Partenaire de l’association Elles Bougent, participait au Challenge Innovatech organisé par l’association sur toute la France. 

Après leur victoire sur l’étape Midi-Pyrénées, l’équipe du Projet CaptoCycle a remporté la finale nationale du concours qui se tenait au Ministère de l’Economie et des Finances à Bercy le 19 mars, grâce à un projet tourné vers la médecine du futur !

L’équipe était composée d’Hélène Rolfo-Cazes, collaboratrice GAC Group à Toulouse, et marraine Elles Bougent, d’une lycéenne, d’une étudiante INSA Toulouse, d’une étudiante du CESI et d’une marraine Air France.

 

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’état au numérique, remettait le 1er prix :

 

Projet sur la médecine du futur

Leur projet, nommé “CaptoCycle”, a pour objectif de proposer un suivi hormonal continu du cycle menstruel via une “biopuce” (parallèle avec doseur continu d’insuline pour les diabétiques) connectée (info dispo sur smartphone) et autonome en énergie (utilisation du gradient de température corporel).

Cette “biopuce” permettrait de traiter l’infertilité ou les dérèglements hormonaux, prévenir certains cancers féminins. En bonus, le projet pourrait être transposé au cas du suivi des PSA (cancer de la prostate). 

CaptoCycle

Un grand bravo à toutes !

 

 

Photos © Elles Bougent
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Le contrôle de qualité de la DSN

La loi de simplification du 22 mars 2012 a permis à la mise en place de la déclaration sociale nominative (DSN). Cette dernière vise à remplacer et à simplifier la majorité des déclarations sociales en une transmission unique les données sociales issues de la paie. Le potentiel d’intégration de nouvelles fonctionnalités augmente d’année en année enrichissant les données de la DSN.

CET

La Contribution Economique Territoriale (CET)

Introduite par la loi de finances pour 2010, la contribution économique territoriale (CET) remplace la taxe professionnelle sur les équipements et biens mobiliers (TP), à laquelle étaient soumises les entreprises et les personnes physiques ou morales qui exercent une activité professionnelle non salariée. L’objectif initial de la création de cette taxe était d’alléger la pression

Retour haut de page